Le numérique itinérant

L’équipe sort les ordinateurs et les imprimantes 3D, pour aller vers les habitants des quartiers.

Les cybercentres des centres sociaux proposent régulièrement des ateliers et des activités autour du numérique. Mais comment toucher des personnes qui ne viennent pas au centre social ? Les équipes ont profité du soleil de l’été pour sortir le matériel des locaux et aller à la rencontre des habitants du quartier. 

La problématique du « aller vers » est un enjeu central des centres sociaux qui touche tous les domaines du centre. Que ce soit pour les questions liées à la parentalité, au vieillissement ou à la santé, les animateurs ne cessent de se demander comment mobiliser la population du territoire et aller chercher les personnes qui ne fréquentent pas encore le centre. L’une des solutions est d’aller chercher ses personnes là où elles se trouvent. Et le numérique ne déroge pas à cette règle.

L’imprimante 3D aux pieds des immeubles

Dans le quartier Faubourg de Béthune, un attroupement fait sortir quelques habitants de leurs appartements. L’atelier Maker du centre social Projet, la ludothèque, la médiathèque du quartier et le bibliobus du Secours Populaire qui ont décidé de sortir leurs équipements, et de venir à la rencontre des habitants pour proposer des activités ludiques. Des jeux et des livres sont à la disposition des habitants, et aussi une imprimante 3D. Guillaume propose une initiation à cette drôle de machine, qui permet de créer de petits objets. De la création de la maquette au fonctionnement de l’impression, il expliquer les différentes étapes de conception d’un objet et comment on peut désormais imprimer un objet.

Dans les quartiers de Tourcoing et de Roubaix

A Roubaix et à Tourcoing, l’imprimante 3D est aussi sorti des murs, grâce au partenariat avec la médiathèque Colette, qui nous a fait le plaisir de rejoindre l’équipe pendant sa tournée estivale.

A côté de l’initiation à l’imprimante 3D, l’équipe a proposé aux habitants des ateliers d’initiation au coding : un petit jeu ludique et facile pour comprendre la logique du développement informatique. Des courts métrages en immersion 360° ont été proposé aux enfants et aux adultes, qui ont découverts la réalité virtuelle ou comment se plonger dans un nouvel univers. Le futur tiers-lieu des Piats étaient aussi présents, pour présenter les résultats des travaux collaboratifs réalisés par les habitants du quartier pour créer la communication du futur lieu.

Si le bilan quantitatif est difficilement réalisable, on peut déjà dire que l’expérience a été positive. Les ateliers proposés étaient ludiques et intrigués les personnes. La possibilité de créer et de manipuler les différents matériels a aussi permis d’être attractif, et de sensibiliser les habitants à des outils qu’ils connaissaient pas ou peu.